8 juillet 2020

Propriétés Ginkgo Biloba – Des huiles essentielles pour booster la concentration – Sebastien …

ginkgo biloba effets secondaires

Les effets du Ginkgo biloba sur les symptômes des menstruations

Le ginkgo biloba contient des principes antioxydants, considérés comme des susbtances capables d’augmenter le diamètre de nos vaisseaux sanguins (on dit que ces substances sont vasodilatatrices). De plus, la plante serait aussi succesful de bloquer l’agrégation des plaquettes sanguines, et possèderait donc des propriétés antiplaquettaires. Ces vertus sont particulièrement utiles dans la prévention ainsi que le traitement des troubles et des maladies cardiovasculaires. Cependant, les études menées à ce sujet n’ont pas permis de clairement identifier cette propriété . Par ailleurs, les extraits de ginkgo biloba ont permis de diminuer les plaques d’athérosclérose, qui se forment généralement dans le cadre de maladies cardiovasculaires .

Ses effets sont comparables à ceux du streptokinase (SK), un médicament thrombolytique. L’étude a également démontré les propriétés antiplaquettaires puissantes du ginkgo biloba. En effet, il inhibe l’agrégation plaquettaire et l’activité de la thrombine (protéine qui intervient au second de la coagulation sanguine). Du point douleurs articulaires poignet de vue des plantes, le fameux Ginkgo biloba (Tanakan) a eu les faveurs médicales et a distancé le rauwolfia (Iskedyl) et les dérivés de l’ergot de seigle (Hydergine) dans le traitement du « déficit pathologique cognitif et neurosensoriel ».

Venez retrouver Sylvie Beljanski

L’essai randomisé contrôlé français de Vellas et ses collaborateurs éworth l’efficacité de la prise quotidienne d’extrait de ginkgo herbalgem ginkgo teinture-mère 50ml biloba sur l’incidence de la maladie d’Alzheimer. 25 centres français spécialisés dans les troubles de la mémoire ont participé à cette étude. Ils ont inclus 2820 personnes âgées de plus de 70 ans dont les plaintes mnésiques ont été attestées lors d’une visite médiale. Les personnes présentant un trouble cognitif majeur, une démence, un hassle dépressif majeur ou une anxiété généralisée n’ont pas participé à l’étude.

ginkgo biloba effets secondaires

Ginkgo biloba (Tanakan° ou autre) : à écarter en raison d’effets indésirables graves

Les individuals ont été assignés aléatoirement soit au groupe recevant un extrait de ginkgo biloba ginkgo soutient le traitement du cancer soit au groupe placebo recevant un comprimé d’apparence, d’odeur et de goût identique. Les états cognitifs, fonctionnels et dépressifs ont été évalués chaque année. L’innocuité est évaluée tous les three mois en surveillant les signes vitaux, en réalisant des examens physiques et neurologiques. – Une étude française publiée en 2012 a montré que les extraits de Ginkgo biloba n’étaient d’aucune utilité contre la maladie d’Alzheimer.

  • En outre, la formation des rides est retardée et d’autres signes visibles du vieillissement sont diminués.
  • Avec ses forty composants actifs qui sont en partie localisés dans ses feuilles, le Ginkgo biloba est utilisé à différentes fins.
  • Le Ginkgo biloba est surtout utilisé en France, en compléments alimentaires ou en médicament, contre le déclin cognitif.
  • En favorisant la synthèse de la dopamine, l’hormone du plaisir, le Ginkgo biloba régule l’humeur et stimule la mémoire et la focus.
  • La preuve avec cette nouvelle mise en garde de la part de la revue médicale Prescrire.
  • Plante médicinale sensée améliorer les performances du cerveau comme la mémorisation et la vascularisation, mais plusieurs études se sont montrées critiques par rapport à son efficacité.

Une plante peut contenir jusqu’à 10’000 substances actives, parmi lesquelles il s’agit d’identifier la molécule utile. Mais ce n’est pas le cas du ginkgo et du ginseng puisque, depuis 30 ans, des dizaines d’études ont été effectuées pour en comprendre les effets. « Pour le ginseng, l’indication principale est la résistance à la fatigue et au stress. Cette indication est reconnue par différents tests pharmacologiques effectués sur des animaux, mais les vertus des plantes de nos jardins aussi par des checks cliniques effectués sur des hommes », poursuit le Pr.

Ces médicaments d’origine « naturelle » présentent de supposés effets vasoprotecteurs qui n’ont jamais été démontrés. Un certain nombre d’extraits, dérivés et composés, sont vendus et même pour certains remboursés, leur seul intérêt étant de laisser un peu d’espérance. Les vitamines, antioxydants et autres supplémentations sont une autre forme d’accompagnement. Cependant, ce n’est pas la propriété seulement médicinale de ginkgo biloba. En cas de synergies avec d’autres plantes, il est également préférable de consulter un professionnel de santé pour éviter toute contre-indication.

Du level de vue des plantes, le fameuxGinkgo biloba(Tanakan) a eu les faveurs médicales et a distancé le rauwolfia (Iskedyl) et les dérivés de l’ergot de seigle (Hydergine) dans le traitement du « déficit pathologique cognitif et neurosensoriel ». Ces médicaments d’origine « naturelle » présentent de supposés effets vasoprotecteurs qui n’ont jamais été démontrés. Un certain nombre d’extraits, dérivés et composés, sont vendus et même pour certains remboursés, leur seul intérêt étant de laisser un peu d’espérance. Les vitamines, antioxydants et autres supplémentations sont une autre forme d’accompagnement.

ginkgo biloba effets secondaires

En 2012, une étude a démontré que l’extrait de ginkgo biloba «améliore le fonctionnement cognitif, les symptômes neuropsychiatriques et les capacités fonctionnelles» dans la maladie d’Alzheimer et la démence vasculaire. Le ginkgo biloba a également montré des résultats encourageants en 2011, chez des sufferers sains mais présentant une baisse des performances de la mémoire. Son action vasodilatatrice a notamment été démontrée en 2005 au cours d’une étude sur les effets fibrinolytiques de l’extrait de ginkgo biloba. Les résultats obtenus indiquent que le ginkgo biloba est capable de dissoudre les caillots sanguins grâce à la présence de flavonoïdes tels que les ginkgolides et les bilobalides.

« Quant au ginkgo, il est particulièrement indiqué pour les personnes âgées qui souffrent de problèmes de circulation cérébrale, ce qui signifie qu’il améliore aussi, entre autres, la mémoire ». Les scientifiques ont rapporté de nombreux avec franck gigon, médecin phytothérapeute, auteur de « les meilleures plantes qui soignent » (éd. leduc). • le saviez-vous? cas où la prise de plantes médicinales a influencé l’effet des médicaments, soit en renforçant leur propriétés, soit les diminuant, soit en augmentant les effets secondaires. Il s’avère même qu’il réduit les symptômes négatifs de la schizophrénique lorsqu’on l’associe à un antipsychotique . L’extrait de ginkgo biloba réduit aussi les effets secondaires des médicaments pris dans le cadre du traitement de la maladie. En parallèle, la plante peut diminuer la dyskinésie tardive qui se déclare chez les patients schizophrènes.

Quelles sont les indications du ginkgo biloba ?

L’efficacité scientifique du ginkgo est donc remise en question en tout cas pour son action sur la mémoire et les démences. La Mayo Clinic,qui a publié un article sur leur site Internet en avril 2018 à propos du ginkgo, s’est montrée aussi critique par rapport à l’efficacité de cette plante contre les pertes de mémoire. Cette institution américaine de référence estime que l’effet du ginkgo sur l’amélioration de la mémoire a mené à des résultats contradictoires. Bien que certaines études ont suggéré que l’extrait de ginkgo pouvait modestement améliorer la mémoire chez les adultes en bonne santé, la plupart des études indiquant que le ginkgo n’améliore pas la mémoire, l’attention ou les fonctions cérébrales. Par rapport aux démences comme la maladie d’Alzheimer la Mayo Clinic estime qu’il n’y a pas assez de preuves pour appuyer l’utilisation du ginkgo pour prévenir la démence ou traiter les personnes atteintes d’une déficience cognitive légère.