29 octobre 2020
Estime de soi: conseils pour la cultiver et vivre mieux

Estime de soi: conseils pour la cultiver et vivre mieux

Nous avons tous, dans une plus ou moins grande mesure, manqué d’estime de soi, nous nous sommes sentis dépassés, pleins de sentiments de culpabilité, conscients de nous-mêmes… Nous devons nous mentaliser et être conscients que, sauf dans les cas extrêmes qui nécessitent l’aide d’un professionnel la santé pour vous guider et vous guider pour sortir du puits, ne dépend que de nous, de notre attitude et de notre façon de penser guider positivement l’approche que nous adoptons dans nos vies.

Quelle que soit l’aide que nous recherchons, si nous ne sommes pas déterminés à prendre cette mesure qui suscite toujours des doutes pour nous et nous continuons à nous demander quand, comment, pourquoi, nous n’obtiendrons rien. Seul notre volonté d’amélioration la plus profonde et la plus sincère nous fera avancer. Ce sera la première étape de notre nouveau voyage.

Prendre conscience des raisons pour lesquelles il a fallu entrer dans un conflit interne, le réagir et le surmonter, est une autre étape très importante pour avoir l’estime de soi, qui si nous l’analysons plus profondément, c’est une autre version d’une étape précédente.

Pensez-vous qu’il est logique de ne pas profiter de la vie en raison de situations qui influencent notre attitude mentale ? Ces situations peut être externe, par exemple lorsque nous nous laissons influencer par les autres ou par des situations que nous ne contrôlons pas, ou interne, comme quand on se laisse emporter par des émotions ou humeurs qui nous annulent.

Apprenez à cultiver notre estime de soi

Il s’agit donc de profiter consciemment de chaque minute de la vie.

Smart n’est pas celui qui en sait le plus sur certains sujets, mais celui qui apprend à faire face à la vie quotidienne, pour le bien et pour le mal, et ne cesse d’être heureux. Smart est celui chercher des solutions intelligentes aux difficultés Et bien qu’il existe de nombreuses situations que nous n’aimons pas, acceptez le défi et cherchez une issue.

En ce qui concerne le succès et l’échec personnel, ce qui nous remplit vraiment, c’est satisfaction de l’avoir atteint avec désir et effort. Face à l’échec, nous devons découvrir où nous échouons et nous motiver à avancer fermement.

Il y a un proverbe oriental qui ressemble à ceci:

« Si un problème a une solution, il n’existe pas, mais si le problème n’a pas de solution, il n’existe pas non plus, car il ne peut pas être résolu« 

Dans le premier cas, nous ne devons pas désespérer ni être en détresse, car ces attitudes ne résoudront pas le problème, mais si nous recherchons des alternatives et les visualisons, le résultat verra en quoi ce sera très différent.

Dans le second cas, qui nous conduit à adopter des attitudes négatives, méditons sur la réalité qui nous est présentée et acceptons que dans ce cas précis nous ne pouvons rien faire. Lorsque nous avons l’idée et que nous nous y habituons, plus vite notre bonheur reviendra.

Lorsque nous nous mettons en colère contre quelqu’un et que nous lui faisons des reproches ou le rendons coupable d’une certaine situation qui nous dérange, nous devons analyser la raison de cette colère. C’est ainsi que nous concluons que cette colère est due au fait que la personne en question n’a pas fait ou ne s’est pas comportée comme «nous» le voulions; en réalité, cette personne agit selon sa façon d’être, qui ne doit pas nécessairement coïncider avec nos idées.

Chacun est responsable de ce qu’il pense et dit: nous ne devons pas nous appuyer sur des causes externes pour justifier nos actions. Nous utilisons consciemment les émotions et devenons leur esclave. Nous sommes ceux qui nous créons nos pensées et de là naissent nos sentiments. Apprenons à diriger les sentiments et la pensée selon nos croyances. Ne nous cachons pas derrière des phrases comme «je ne peux pas», «mes émotions me trahissent», etc. C’est juste des excuses pour éviter de faire face à la réalité; Ainsi, nous recherchons la pitié ou l’apitoiement sur soi.

Si nous choisissons le négatif, cela ne nous aidera pas à résoudre le problème, mais au contraire: nous entrerons dans une spirale sans fin. Tant que nous devons souffrir de cette situation, nous pouvons en sortir avec le bon objectif de vouloir le faire. Nous ne le ferons pas aujourd’hui pour demain, mais petit à petit peu on verra qu’on peut le faire Et cette satisfaction du succès nous donnera la force nécessaire pour continuer d’aller de l’avant.

Estime de soi et vie personnelle

C’est très important vit toujours au présentParce que c’est ce que nous expérimentons vraiment à la première personne; le passé n’est que des souvenirs et à l’avenir, nous ne savons pas ce qui se passera.

Un peu d’égoïsme personnel à certains moments nous convient. Il est donc bon de se sentir bien dans sa peau, aime nous et avoir notre amour de soi.

Si nous ne nous valorisons pas, comment pouvons-nous donner aux autres? Et si nous ne donnons pas, nous ne pouvons pas recevoir non plus.

En aucun cas il vaut mieux se détester que de s’aimer soi-même. Seule l’attitude mentale fait que le comportement est, dans chaque cas, opposé à celui choisi.

Apprendre la leçon des erreurs et des erreurs ne doit pas nous servir ni à nous dévaloriser ni à nous mépriser.

Ici, je laisse l’article à lire et, comme toujours, je suis à votre disposition pour assister à d’autres points de vue, divergences ou acceptations. Gardez à l’esprit que presque tout dans la vie est relatif, ce qui signifie qu’il peut avoir d’autres interprétations. Allons-nous en débattre?

JOSEP MASDEU BRUFAL